Qu’est qu’une consultante en lactation ?

La consultante en lactation apporte un service professionnel aux parents et aux bébés. Elle fournit des informations permettant aux parents de faire un choix éclairé. Elle identifie le(s) problème(s) qui se pose(nt) à une mère allaitante, évalue les causes, propose un plan approprié de conduite de l’allaitement, en collaboration avec la mère; rassure, encourage. Ses objectifs : l’autonomie et l’épanouissement des parents dans leur rôle propre, et le bien-être du bébé.

Le diplôme que je possède porte le sigle international « IBCLC » C’est l’abbréviation de « International Board Certified Lactation Consultant ».
Cette certification en tant que Consultant en Lactation certifié par le Comité International IBCLC est une référence qui réunit tous les professionnels de santé qui ont en commun le même niveau de connaissances sur la lactation humaine.

En pratique, un(e) IBCLC mettra ses compétences au service des futurs parents et des mères allaitantes, en collaboration avec les autres professionnels de santé, dans l’objectif de prévenir ou de résoudre des problèmes.

La prise en charge, ou non, par les Caisses d’Assurance Maladie dépend du statut initial du consultant (un médecin IBCLC ou une sage-femme IBCLC factureront une consultation à leur tarif habituel).
La profession de consultant en lactation n’est pour l’instant pas reconnue en France. De ce fait, pour ceux qui sont installés en libéral dans la catégorie « Activité de santé humaine non classée ailleurs », il n’y a pas d’agrément par les Caisses d’Assurance Maladie.

En ce qui me concerne, je suis infirmière de formation initiale, mais installée en libéral comme consultante en lactation, dans la catégorie « Activité de santé humaine non classée ailleurs ».